Nous fabriquons vos supports de communications
 (+33) 02 99 38 10 47

Drapeau aux jeux olympiques de Pékin

26 mars 2008. Dans quelques mois, en août plus précisément, se dérouleront les prochains jeux olympiques d’été. Ceux ci se dérouleront en Chine, à Beijing (où Pékin si l’on préfère) et donneront lieu à des compétitions sportives internationales de haut niveau dans des stades bondés où chaque nation arborera son drapeau.

img

Le drapeau de chaque nation à l'ouverture des jeux

Dès la cérémonie d’ouverture, ils seront là, brandit par les athlètes lors du tour du stade qui présentera les différents pays et compétiteurs. Chaque drapeau, unique en son genre, représentera son pays, sous la houlette des supporters ayant fait le déplacement pour encourager au mieux leurs sportifs.

Et c’est dans un esprit de fête et de compétition amicale que se dérouleront ces jeux. En effet, durant un peu plus de 15 jours, les pays se mélangeront sans aucune animosité ni guerre. Et c’est sous le drapeau olympique que tout ceci se passera. Car il faut savoir que les jeux comptent plus de pays participants que de membres à l’ONU.

Drapeau et polémique

Pourtant, ces jeux pas encore commencés, sont au cœur d’une polémique : la révolte du Tibet face à la Chine. En effet, la Chine voit le Tibet comme un territoire qui relève de sa souveraineté alors que celui-ci considère la Chine comme un étranger occupant le pays. C’est donc sous le drapeau tibétain, devenu l’emblème d’un peuple qui se veut libre qu’a eu lieu la rébellion.

De violents affrontements ont eu lieu au Tibet qui refuse de se soumettre à la Chine et qui réclame son indépendance. Des manifestations contre la Chine ont été organisé un peu partout au Tibet ainsi que dans certaines villes chinoises où la population tibétaine est importante. Et c’est rassemblé sous son drapeau que ce peuple milite contre la répression chinoise.

De plus, de nombreuses associations internationales soutiennent le Tibet dans cette action en organisant des manifestations pour appuyer les tibétains. Par exemple à Toronto, Londres et même Rennes où le 22 mars, des bretons ont défilé dans les rues avec le drapeau tibétain, reprenant des slogans tels que "le Tibet aux Tibétains".

Des drapeaux privés de jeux

Le problème étant que plusieurs associations ont demandé le boycot des jeux olympiques suite aux violences de ces derniers jours. Aussi, si certains gouvernements y réfléchissent et ne l’excluent pas, d’autres ne sont pas convaincus que cela influencera la Chine, reste donc à savoir si le drapeau olympique sera bien hissé cette année.

Car certains n’ont pas attendu pour entamer des actions pour faire pression sur la Chine. Ainsi, l’association Reporters Sans Frontières, à agit lors de la cérémonie d’allumage de la flamme olympique qui a eu lieu en Grèce il y a deux jours. Malgré un important dispositif de sécurité, un membre de l’association, brandissant un drapeau, a perturbé le discours du président du comité organisateur des jeux de Pékin.

   Un symbole de la répression

imgCe drapeau représentait les anneaux olympiques en forme de menottes sur fond noir. Une manière de dénoncer à leurs yeux la Chine comme un état répressif et autoritaire.

Il ne reste plus qu’à espérer que la Chine et le Tibet réussissent a trouver un accord qui puisse régler cette dramatique situation et que les jeux se déroulent dans les meilleures conditions. Dénouement dans 5 mois sous les auspices bienveillantes du drapeau olympique.

 

Parasols personnalisésxx

CARACTERISTIQUES PRODUITS

26 mars 2008. Dans quelques mois, en août plus précisément, se dérouleront les prochains jeux olympiques d’été. Ceux ci se dérouleront en Chine, à Beijing (où Pékin si l’on préfère) et donneront lieu à des compétitions sportives internationales de haut niveau dans des stades bondés où chaque nation arborera son drapeau.

img

Le drapeau de chaque nation à l'ouverture des jeux

Dès la cérémonie d’ouverture, ils seront là, brandit par les athlètes lors du tour du stade qui présentera les différents pays et compétiteurs. Chaque drapeau, unique en son genre, représentera son pays, sous la houlette des supporters ayant fait le déplacement pour encourager au mieux leurs sportifs.

Et c’est dans un esprit de fête et de compétition amicale que se dérouleront ces jeux. En effet, durant un peu plus de 15 jours, les pays se mélangeront sans aucune animosité ni guerre. Et c’est sous le drapeau olympique que tout ceci se passera. Car il faut savoir que les jeux comptent plus de pays participants que de membres à l’ONU.

Drapeau et polémique

Pourtant, ces jeux pas encore commencés, sont au cœur d’une polémique : la révolte du Tibet face à la Chine. En effet, la Chine voit le Tibet comme un territoire qui relève de sa souveraineté alors que celui-ci considère la Chine comme un étranger occupant le pays. C’est donc sous le drapeau tibétain, devenu l’emblème d’un peuple qui se veut libre qu’a eu lieu la rébellion.

De violents affrontements ont eu lieu au Tibet qui refuse de se soumettre à la Chine et qui réclame son indépendance. Des manifestations contre la Chine ont été organisé un peu partout au Tibet ainsi que dans certaines villes chinoises où la population tibétaine est importante. Et c’est rassemblé sous son drapeau que ce peuple milite contre la répression chinoise.

De plus, de nombreuses associations internationales soutiennent le Tibet dans cette action en organisant des manifestations pour appuyer les tibétains. Par exemple à Toronto, Londres et même Rennes où le 22 mars, des bretons ont défilé dans les rues avec le drapeau tibétain, reprenant des slogans tels que "le Tibet aux Tibétains".

Des drapeaux privés de jeux

Le problème étant que plusieurs associations ont demandé le boycot des jeux olympiques suite aux violences de ces derniers jours. Aussi, si certains gouvernements y réfléchissent et ne l’excluent pas, d’autres ne sont pas convaincus que cela influencera la Chine, reste donc à savoir si le drapeau olympique sera bien hissé cette année.

Car certains n’ont pas attendu pour entamer des actions pour faire pression sur la Chine. Ainsi, l’association Reporters Sans Frontières, à agit lors de la cérémonie d’allumage de la flamme olympique qui a eu lieu en Grèce il y a deux jours. Malgré un important dispositif de sécurité, un membre de l’association, brandissant un drapeau, a perturbé le discours du président du comité organisateur des jeux de Pékin.

   Un symbole de la répression

imgCe drapeau représentait les anneaux olympiques en forme de menottes sur fond noir. Une manière de dénoncer à leurs yeux la Chine comme un état répressif et autoritaire.

Il ne reste plus qu’à espérer que la Chine et le Tibet réussissent a trouver un accord qui puisse régler cette dramatique situation et que les jeux se déroulent dans les meilleures conditions. Dénouement dans 5 mois sous les auspices bienveillantes du drapeau olympique.