Nous fabriquons vos supports de communications
 (+33) 02 99 38 10 47

Drapeau conquête

Après le drapeau américain posé sur la Lune, celui de l'ex-URSS et pour finir celui de la Chine, les autres pays ont eu envie également de s'imposer comme puissance spatiale en mettant, eux aussi, un pied dans l'espace. Véritable symbole de conquête d'un territoire, l'étendard prend toute son importance pour un pays aux yeux des autres.

 

Drapeau indien

Les indiens, eux aussi, veulent leur heure de gloire en apportant le drapeau indien dans l'espace. Après les alunissages des vaisseaux habités entre 1969 et 1972 dans le cadre du programme américain Appolo, les grandes puissances asiatiques s'engagent donc dans la course de la conquête de la lune.

La conquête asiatique de la lune

Le 14 novembre 2008, une sonde indienne baptisée Aditya, peinte aux couleurs du drapeau national (trois bandes horizontales safran, blanche et verte avec une roue bleue au centre), se pose sans encombre sur la lune.

Cette sonde a pour mission de rechercher de l'hélium 3 qui pourrait avoir des vertus énergétiques pour l'avenir.

La mission lunaire indienne

Cette mission lunaire permet surtout à l'Inde de se repositionner dans la course de la conquête de l'espace et plus particulièrement de se mesurer à son rival chinois qui a réussi un mois auparavant à faire sortir un homme dans l'espace.

L'Inde devient ainsi le quatrième pays à avoir planté son drapeau sur la lune, après les Etats-Unis, la Russie et le Japon.

L'exploit est commenté par la chaîne de télévision NDTV dans ces termes : " en fait, lorsque vous allez sur un nouveau territoire, vous voulez marquer votre présence en y laissant un drapeau." Pour l'organisation indienne de recherche spatiale, c'est donc chose faite...

 

Drapeau martien

Il est un autre drapeau qui alimente bien des discussions : il ne s'agit pas cette fois d'aller déposer un étendard sur une autre planète, mais de créer celui d'une planète ! C'est ainsi qu'en 1999, la navette spatiale Discovery a emporté dans l'espace l'étendard martien : trois bandes verticales rouge, verte et bleue.

L'analyse de l'étendard

Le drapeau martien utiliserait les trois couleurs symbolisant l'évolution de Mars allant de la stérilité vers la vie. Il s'agit aussi des trois couleurs primaires ou encore d'une allusion à l'étendard tricolore porteur des valeurs de la république : liberté, égalité et fraternité...

Bien évidemment, ce dernier qui flotte aujourd'hui au-dessus de la base spatial Flashline Mars Arctic Station (sur l'île Devon, au Canada) n'a aucune valeur officielle.

 

Le sous-marin et son drapeau

Lorsqu'il s'agit de conquête, l'étendard d'une nation a donc une valeur symbolique forte. C'est pourquoi, le ministre canadien des affaires étrangères réagit assez vivement lorsqu'en août 2007, une équipe d'explorateurs russes, après avoir pris des échantillons de la flore sous-marine à 4261 mètres sous la calotte glaciaire, largue une capsule renfermant un drapeau russe.

La symbolique

Par ce symbole, la Russie veut effectivement affirmer son retour dans la conquête de l'espace et relancer dans ce domaine la compétition avec les Etats-Unis, tentant de prouver qu'une partie du fond sous-marin passant par le pôle nord est une extension géologique de la terre russe que Moscou pourrait revendiquer.

C'est en effet dans cette zone que se trouvent d'immenses gisements de gaz et de pétrole d'où l'envie d'y planter son drapeau.

La conquête et le drapeau

Malgré les évolutions technologiques, les conquêtes spatiales, on en revient donc au schéma très archaïque de l'étendard planté sur un territoire, ou plus exactement aujourd'hui sous un territoire, pour en revendiquer la propriété. Emblème d'une nation et de la conquête, le drapeau est fort en symboliques.

 

Parasols personnalisésxx

CARACTERISTIQUES PRODUITS

Après le drapeau américain posé sur la Lune, celui de l'ex-URSS et pour finir celui de la Chine, les autres pays ont eu envie également de s'imposer comme puissance spatiale en mettant, eux aussi, un pied dans l'espace. Véritable symbole de conquête d'un territoire, l'étendard prend toute son importance pour un pays aux yeux des autres.

 

Drapeau indien

Les indiens, eux aussi, veulent leur heure de gloire en apportant le drapeau indien dans l'espace. Après les alunissages des vaisseaux habités entre 1969 et 1972 dans le cadre du programme américain Appolo, les grandes puissances asiatiques s'engagent donc dans la course de la conquête de la lune.

La conquête asiatique de la lune

Le 14 novembre 2008, une sonde indienne baptisée Aditya, peinte aux couleurs du drapeau national (trois bandes horizontales safran, blanche et verte avec une roue bleue au centre), se pose sans encombre sur la lune.

Cette sonde a pour mission de rechercher de l'hélium 3 qui pourrait avoir des vertus énergétiques pour l'avenir.

La mission lunaire indienne

Cette mission lunaire permet surtout à l'Inde de se repositionner dans la course de la conquête de l'espace et plus particulièrement de se mesurer à son rival chinois qui a réussi un mois auparavant à faire sortir un homme dans l'espace.

L'Inde devient ainsi le quatrième pays à avoir planté son drapeau sur la lune, après les Etats-Unis, la Russie et le Japon.

L'exploit est commenté par la chaîne de télévision NDTV dans ces termes : " en fait, lorsque vous allez sur un nouveau territoire, vous voulez marquer votre présence en y laissant un drapeau." Pour l'organisation indienne de recherche spatiale, c'est donc chose faite...

 

Drapeau martien

Il est un autre drapeau qui alimente bien des discussions : il ne s'agit pas cette fois d'aller déposer un étendard sur une autre planète, mais de créer celui d'une planète ! C'est ainsi qu'en 1999, la navette spatiale Discovery a emporté dans l'espace l'étendard martien : trois bandes verticales rouge, verte et bleue.

L'analyse de l'étendard

Le drapeau martien utiliserait les trois couleurs symbolisant l'évolution de Mars allant de la stérilité vers la vie. Il s'agit aussi des trois couleurs primaires ou encore d'une allusion à l'étendard tricolore porteur des valeurs de la république : liberté, égalité et fraternité...

Bien évidemment, ce dernier qui flotte aujourd'hui au-dessus de la base spatial Flashline Mars Arctic Station (sur l'île Devon, au Canada) n'a aucune valeur officielle.

 

Le sous-marin et son drapeau

Lorsqu'il s'agit de conquête, l'étendard d'une nation a donc une valeur symbolique forte. C'est pourquoi, le ministre canadien des affaires étrangères réagit assez vivement lorsqu'en août 2007, une équipe d'explorateurs russes, après avoir pris des échantillons de la flore sous-marine à 4261 mètres sous la calotte glaciaire, largue une capsule renfermant un drapeau russe.

La symbolique

Par ce symbole, la Russie veut effectivement affirmer son retour dans la conquête de l'espace et relancer dans ce domaine la compétition avec les Etats-Unis, tentant de prouver qu'une partie du fond sous-marin passant par le pôle nord est une extension géologique de la terre russe que Moscou pourrait revendiquer.

C'est en effet dans cette zone que se trouvent d'immenses gisements de gaz et de pétrole d'où l'envie d'y planter son drapeau.

La conquête et le drapeau

Malgré les évolutions technologiques, les conquêtes spatiales, on en revient donc au schéma très archaïque de l'étendard planté sur un territoire, ou plus exactement aujourd'hui sous un territoire, pour en revendiquer la propriété. Emblème d'une nation et de la conquête, le drapeau est fort en symboliques.