Nous fabriquons vos supports de communications
 (+33) 02 99 38 10 47

Drapeaux victorieux

Salué par une foule de gens brandissant des drapeaux, le 4 novembre 2008 est rentré dans l’histoire. Ce jour là, Barack Obama est devenu le premier Noir à être élu Président des Etats Unis. C’est une grande victoire et surtout une belle revanche quand on sait qu’il y a peine 40 ans, l’heure était à la ségrégation.

 

Drapeaux de la réussite

Des milliers de gens scandant le nom d’Obama et agitant le drapeau américain étaient dans les rues. Cette victoire, jamais on ne l’aurait cru possible il y a quelques années. Et pourtant… Elle est bien réelle. A l’annonce des résultats, c’est beaucoup de joie et d’émotions qui ont été ressenti.

Slogan et victoire

Pourtant, ce n’était pas gagné… Car il y a deux ans, Barack Obama était loin d’être connu. Commence alors une longue campagne pour les primaires où les drapeaux, dignes représentant du pays, sont maîtres et où Obama lance son premier « yes, we can ». Sénateur de l’Illinois, il se présente comme candidat à l’élection américaine dans le camp démocrate et se retrouve face à sa rivale, Hillary Clinton, désignée comme favorite.

Ce slogan, maître mot de sa campagne, représente pour lui le changement et la possibilité que tout est possible. Reprit pas des millions des personnes, inscrit sur des pavillons, des bannières, des tee-shirts, des casquettes, il est dans tout les esprits.

Résultats du scrutin

C’est à Chicago que se trouvait Obama lors des résultats, entouré par une foule grandissante et devant ses partisans. Et c’est avec beaucoup d’émotions qu’il prononça son premier discours en tant que Président des Etats Unis.

Devant cette foule en liesse, Obama a déclaré que « le changement est enfin arrivé en Amérique » et que le « rêve de nos pères c’est enfin réalisé ». Il a également salué son adversaire Mc Cain et a rendu hommage à sa femme et ses deux filles qu’on à pu apercevoir à ses côtés. Partout dans le pays, les drapeaux ont flotté jusque tard dans le nuit pour célébrer cette victoire historique.

 

Le renouveau a ses drapeaux

Mais après cette victoire, tout reste à faire. En effet la passation de pouvoir entre Buch et Obama se fera à la Maison Blanche. Maintenant, Obama doit constituer son gouvernement avant de prendre officiellement son poste le 20 janvier 2009.

Lourd héritage

En effet, Obama n’est pas gâté par ce que lui lègue son prédécesseur : un gouvernement en froid, une crise économique et des caisses vides à cause de guerres trop onéreuses. Obama doit donc jouer serré et s’entourer des bonnes personnes afin de redorer le pays et de gagner l’estime du peuple. Celui-ci, confiant, recommence à afficher, devant chez eux, les drapeaux du pays en signe de confiance.

Gouvernement sous les drapeaux

Parmi les nommés aux différents postes du gouvernement, Hillary Clinton, l’ex candidate démocrate a obtenu le poste de secrétaire d’Etat à la Maison Blanche. L’ex First Lady accède donc au poste de chef de la diplomatie américaine.

Pour célébrer l’entrée de Barack Obama dans ces nouveaux quartiers et surtout dans le fameux Bureau Ovale, rendez vous donc le 20 janvier pour la passation de pouvoir à Washington, à la Maison Blanche, où seront nombreux les drapeaux aux couleurs des Etats Unis.

Parasols personnalisésxx

CARACTERISTIQUES PRODUITS

Salué par une foule de gens brandissant des drapeaux, le 4 novembre 2008 est rentré dans l’histoire. Ce jour là, Barack Obama est devenu le premier Noir à être élu Président des Etats Unis. C’est une grande victoire et surtout une belle revanche quand on sait qu’il y a peine 40 ans, l’heure était à la ségrégation.

 

Drapeaux de la réussite

Des milliers de gens scandant le nom d’Obama et agitant le drapeau américain étaient dans les rues. Cette victoire, jamais on ne l’aurait cru possible il y a quelques années. Et pourtant… Elle est bien réelle. A l’annonce des résultats, c’est beaucoup de joie et d’émotions qui ont été ressenti.

Slogan et victoire

Pourtant, ce n’était pas gagné… Car il y a deux ans, Barack Obama était loin d’être connu. Commence alors une longue campagne pour les primaires où les drapeaux, dignes représentant du pays, sont maîtres et où Obama lance son premier « yes, we can ». Sénateur de l’Illinois, il se présente comme candidat à l’élection américaine dans le camp démocrate et se retrouve face à sa rivale, Hillary Clinton, désignée comme favorite.

Ce slogan, maître mot de sa campagne, représente pour lui le changement et la possibilité que tout est possible. Reprit pas des millions des personnes, inscrit sur des pavillons, des bannières, des tee-shirts, des casquettes, il est dans tout les esprits.

Résultats du scrutin

C’est à Chicago que se trouvait Obama lors des résultats, entouré par une foule grandissante et devant ses partisans. Et c’est avec beaucoup d’émotions qu’il prononça son premier discours en tant que Président des Etats Unis.

Devant cette foule en liesse, Obama a déclaré que « le changement est enfin arrivé en Amérique » et que le « rêve de nos pères c’est enfin réalisé ». Il a également salué son adversaire Mc Cain et a rendu hommage à sa femme et ses deux filles qu’on à pu apercevoir à ses côtés. Partout dans le pays, les drapeaux ont flotté jusque tard dans le nuit pour célébrer cette victoire historique.

 

Le renouveau a ses drapeaux

Mais après cette victoire, tout reste à faire. En effet la passation de pouvoir entre Buch et Obama se fera à la Maison Blanche. Maintenant, Obama doit constituer son gouvernement avant de prendre officiellement son poste le 20 janvier 2009.

Lourd héritage

En effet, Obama n’est pas gâté par ce que lui lègue son prédécesseur : un gouvernement en froid, une crise économique et des caisses vides à cause de guerres trop onéreuses. Obama doit donc jouer serré et s’entourer des bonnes personnes afin de redorer le pays et de gagner l’estime du peuple. Celui-ci, confiant, recommence à afficher, devant chez eux, les drapeaux du pays en signe de confiance.

Gouvernement sous les drapeaux

Parmi les nommés aux différents postes du gouvernement, Hillary Clinton, l’ex candidate démocrate a obtenu le poste de secrétaire d’Etat à la Maison Blanche. L’ex First Lady accède donc au poste de chef de la diplomatie américaine.

Pour célébrer l’entrée de Barack Obama dans ces nouveaux quartiers et surtout dans le fameux Bureau Ovale, rendez vous donc le 20 janvier pour la passation de pouvoir à Washington, à la Maison Blanche, où seront nombreux les drapeaux aux couleurs des Etats Unis.