Nous fabriquons vos supports de communications
 (+33) 02 99 38 10 47

kakemono

drapeau kakemonoLe kakémono est un support sobre et élégant...

Toutes tailles disponibles.

N'hésitez pas à nous contacter !

 

Kakemono

Kakemono, un support élégant

De tous les vecteurs de communication, le kakémono est, sans nul doute le support le plus élégant et le plus sobre. Très facile à manier, il s’utilise suspendu, à la verticale, et trouve facilement sa place en salons, manifestations culturelles, expositions…

Il offre la possibilité de s’utiliser aussi bien en intérieur qu’en extérieur du fait qu’il peut être réalisé dans plusieurs matières. En effet, le kakémono est le plus souvent fabriqué en maille de polyester, résistante aux intempéries. Mais il peut être également confectionné en polycoton ou, pour plus d’élégance, en satin. Cette dernière matière restant faite uniquement pour l’intérieur.

Le kakémono shodo, facile d’usage, est composé d’une bande de tissu rectangulaire, imprimée à la verticale. Il est monté avec deux tourillons en bois, placés dans des fourreaux haut et bas, pour qu’il reste bien droit et d’une cordelière de suspension. Ainsi, il est très pratique et peut être emmené partout.

 

Les origines du kakémono

Kakemono : véritables origines, il tient ses origines du Japon. La traduction de son nom serait "chose pendue" (kake pour pendu et mono pour chose). On le connaît aussi sous le nom kakejiku. A part les matières plus modernes qui le composent aujourd’hui, il n’a pas beaucoup changé.

En effet, il se présentait sous la forme d’un rouleau en papier ou en soie, avec à chaque extrémité des demi baguettes, le plus souvent en bambou. Au bout de ces baguettes se trouvaient des pièces pour cacher les extrémités. Elles étaient, le plus souvent en ivoire, en laque ou encore en santal rouge, et on les choisissait en fonction des couleurs qui prédominaient sur le kakémono.

Ils étaient utilisés dans l’art japonais pour la calligraphie ou la peinture. Une fois terminés, les kakémonos étaient accrochés aux murs. Leur réalisation, très exigeante, n’était confiée qu’à des artisans spécialisés. On les utilisait aussi bien pour la décoration de pièces que pour des cérémonies.

 

Aujourd’hui

Le kakémono a traversé les siècles. Bien que son usage, à part dans certains endroits asiatiques, a quelque peu changé depuis, il reste un objet simple et chic. Son usage est donc devenu indispensable dans la communication visuelle.

 

La fabrication de Kakémonos

A l’Atelier Le Mée, fabricant de drapeaux, le kakémono fait partit des incontournables supports d’exposition. D’une part, grâce à son esthétisme, d’autre part, grâce à son impact visuel et à sa facilité d’usage. De plus, il s’intègre parfaitement dans la politique de l’Atelier à savoir allier traditions et nouvelles technologies tout en maintenant la qualité des produits.

De plus, la qualité des produits de l’Atelier que se soit pour ses drapeaux, ses voiles publicitaires ou ses kakémonos, réside dans ses procédés d’impression. En effet, afin d’obtenir les plus belles teintes mais également dans un soucis de préservation l’environnement, seul des pigments naturels et des encres aqueuses sont utilisés.

Ayant traversé des siècles, le kakémono a encore de beaux jours devant lui en tant que visuel alliant tendance et élégance.

Parasols personnalisésxx

CARACTERISTIQUES PRODUITS

drapeau kakemonoLe kakémono est un support sobre et élégant...

Toutes tailles disponibles.

N'hésitez pas à nous contacter !

 

Kakemono

Kakemono, un support élégant

De tous les vecteurs de communication, le kakémono est, sans nul doute le support le plus élégant et le plus sobre. Très facile à manier, il s’utilise suspendu, à la verticale, et trouve facilement sa place en salons, manifestations culturelles, expositions…

Il offre la possibilité de s’utiliser aussi bien en intérieur qu’en extérieur du fait qu’il peut être réalisé dans plusieurs matières. En effet, le kakémono est le plus souvent fabriqué en maille de polyester, résistante aux intempéries. Mais il peut être également confectionné en polycoton ou, pour plus d’élégance, en satin. Cette dernière matière restant faite uniquement pour l’intérieur.

Le kakémono shodo, facile d’usage, est composé d’une bande de tissu rectangulaire, imprimée à la verticale. Il est monté avec deux tourillons en bois, placés dans des fourreaux haut et bas, pour qu’il reste bien droit et d’une cordelière de suspension. Ainsi, il est très pratique et peut être emmené partout.

 

Les origines du kakémono

Kakemono : véritables origines, il tient ses origines du Japon. La traduction de son nom serait "chose pendue" (kake pour pendu et mono pour chose). On le connaît aussi sous le nom kakejiku. A part les matières plus modernes qui le composent aujourd’hui, il n’a pas beaucoup changé.

En effet, il se présentait sous la forme d’un rouleau en papier ou en soie, avec à chaque extrémité des demi baguettes, le plus souvent en bambou. Au bout de ces baguettes se trouvaient des pièces pour cacher les extrémités. Elles étaient, le plus souvent en ivoire, en laque ou encore en santal rouge, et on les choisissait en fonction des couleurs qui prédominaient sur le kakémono.

Ils étaient utilisés dans l’art japonais pour la calligraphie ou la peinture. Une fois terminés, les kakémonos étaient accrochés aux murs. Leur réalisation, très exigeante, n’était confiée qu’à des artisans spécialisés. On les utilisait aussi bien pour la décoration de pièces que pour des cérémonies.

 

Aujourd’hui

Le kakémono a traversé les siècles. Bien que son usage, à part dans certains endroits asiatiques, a quelque peu changé depuis, il reste un objet simple et chic. Son usage est donc devenu indispensable dans la communication visuelle.

 

La fabrication de Kakémonos

A l’Atelier Le Mée, fabricant de drapeaux, le kakémono fait partit des incontournables supports d’exposition. D’une part, grâce à son esthétisme, d’autre part, grâce à son impact visuel et à sa facilité d’usage. De plus, il s’intègre parfaitement dans la politique de l’Atelier à savoir allier traditions et nouvelles technologies tout en maintenant la qualité des produits.

De plus, la qualité des produits de l’Atelier que se soit pour ses drapeaux, ses voiles publicitaires ou ses kakémonos, réside dans ses procédés d’impression. En effet, afin d’obtenir les plus belles teintes mais également dans un soucis de préservation l’environnement, seul des pigments naturels et des encres aqueuses sont utilisés.

Ayant traversé des siècles, le kakémono a encore de beaux jours devant lui en tant que visuel alliant tendance et élégance.